Tic-tac-tic-tac… 

Dans à peine plus de deux mois, nous serons partis !

Et en moi se battent Raison, Organisation et Impatience pour avoir la vedette :

Raison essaie de réfléchir à toutes les possibilités pour tenter de refiler quelques listes supplémentaires à Organisation qui en a déjà quatre en cours ! Ben oui, il faut bien que Raison se rassure en prévoyant tous les cas de figures possibles et imaginables, elle s’en fiche du burnout de sa concurrente Organisation ! Parce que bon, l’aventure, ça va un moment, mais pour Raison, faut quand même pas pousser le bouchon ! Impatience elle, se fait encore discrète mais je la sens lorsque se taisent Raison et Organisation, elle bat timidement dans ma poitrine et fait tout chaud dans le ventre quand en pleine nuit blanche (à cause de Raison et Organisation), à regarder la lune rousse au son des aboiements du renard en pleine saison des amours, je pense par exemple que de beaux ciels étoilés et des animaux sauvages, nous aurons probablement la chance d’en voir beaucoup pendant les 3 mois du printemps ! Vivement qu’Impatience ose s’affirmer, c’est quand même plus agréable que d’écouter Raison donner des ordres à Organisation !

Mais d’ici-là, il faut encore prévoir, planifier, faire des listes pour le déménagement, caser les dernières invitations dans les 8 semaines restantes (le 6ème anniversaire d’Elinor, le presque-8ème-anniversaire de Leya histoire qu’elle le fête avec ses copains de classe, la fête d’adieu…), essayer d’avoir une estimation raisonnable entre ce que nous voulons déménager, ce que nous ne voudrions pas garder mais dont nous ne pourrons peut-être pas nous débarrasser à prix correct avant le départ, demander des tarifs de déménageurs, prévoir un garde-meubles au cas où la vente du château n’ait pas pu être signée à temps, organiser un vide-maison pendant la semaine d’absence des enfants pour tenter de vendre les dernières choses que nous n’arriverons pas à vendre avant, acheter le matériel qui nous manque pour le voyage… et tenter de trouver quelques petites plages de repos et d’entrainement malgré le froid pour qu’Elinor monte le jour J en confiance sur son nouveau grand vélo !

Du coup, même si Impatience va gagner en assurance, le dialogue entre Raison et Organisation a encore de beaux jours devant lui !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s